Statistiques et indicateurs

Données relatives aux accueils collectifs de mineurs (années 2007-2008 à 2016-2017)

L’activité des accueils de loisirs se stabilise au cours de l’année scolaire 2016-2017, tandis que celle des accueils avec hébergement continue de reculer.

Publié le 30 novembre 2017

A télécharger
Accueils collectifs de mineurs avec hébergement - ACMH - national(.xls)
Accueils collectifs de mineurs avec hébergement - ACMH - régional(.xls)
Accueils collectifs de mineurs avec hébergement - ACMH - départemental(.xls)
Accueils collectifs de mineurs sans hébergement - ALJSH - national(.xls)
Accueils collectifs de mineurs sans hébergement - ALJSH - régional(.xls)
Accueils collectifs de mineurs sans hébergement - ALJSH - départemental(.xls)

S’agissant des accueils sans hébergement, le nombre global de lieux d’accueils de loisirs ou d’accueils de jeunes est resté quasiment stable au cours de l’année scolaire 2016-2017 par rapport à l’année précédente, aux alentours de 37 000 (cf. graphique 1).

Graphique 1

Champ : France entière + COM ; seuls les lieux d'accueils habituels sont pris en compte dans les estimations effectuées.

Lecture : au cours des années scolaires 2015-2016 et 2016-2017, on dénombrait quelques 37 000 lieux d’accueils de loisirs ou d’accueils de jeunes, contre moins de 30 000 au cours de l’année scolaire 2013-2014.

 

Les années précédentes, leur nombre avait fortement augmenté (+ 29 % entre 2012-2013 et 2015-2016) du fait de la montée en charge de la réforme des rythmes éducatifs qui s’était accompagnée du développement des accueils de loisirs sur le temps périscolaire.

En 2016-2017, on dénombre notamment 3,1 millions de places ouvertes en périscolaire au sein de 30 000 lieux d’accueils. Néanmoins, tous ces lieux d’accueils ne fonctionnent pas simultanément puisqu’un certain nombre d’entre eux ne sont actifs que le mercredi après-midi tandis que d’autres sont actifs tous les jours de classe sauf le mercredi après-midi.

Concernant les accueils collectifs de mineurs avec hébergement, leur nombre continue à diminuer : il s’établit dorénavant à 59 000 pour l’année 2016-2017, en repli de 2 000 par rapport à l’année précédente. Parallèlement, le nombre de départs de mineurs s’établit à 1 528 000 pour l’année 2016-2017, en baisse de 46 000 par rapport à l’année précédente.

Graphique 2a

Champ : tous types d'accueils collectifs de mineurs avec hébergement ayant accueilli au moins 7 mineurs, organisés en dehors du cadre scolaire, à l'exception des séjours dans une famille et des accueils de scoutisme.

Lecture : au cours de l’année 2016-2017, on estime à 59 000 le nombre de séjours avec hébergement organisés dans le cadre des accueils collectifs de mineurs, non compris les séjours dans une famille et les accueils de scoutisme.

 

Graphique 2b

Champ : tous types d'accueils collectifs de mineurs avec hébergement ayant accueilli au moins 7 mineurs, organisés en dehors du cadre scolaire, à l'exception des séjours dans une famille et des accueils de scoutisme.

Lecture : au cours de l’année scolaire 2016-2017, on estime à près de 1 528 000 le nombre de départs de mineurs au sein des séjours avec hébergement organisés dans le cadre des accueils collectifs de mineurs, non compris les séjours dans une famille et les accueils de scoutisme.

 

À noter que les données par tranche d’âge ne sont pas toutes disponibles pour l’année 2016-2017 : en effet, les tranches d’âge 6-11 ans d’une part, 12-17 ans d’autre part ont été modifiées au cours de l’année 2016-2017 pour tenir compte de la réglementation spécifique liée aux 14-17 ans : ainsi, la tranche d’âge des 6-11 ans a été remplacée par celle des 6-13 ans tandis que la tranche d’âge des 12-17 ans a été remplacée par celle des 14-17 ans.

Renaud FOIRIEN, chargé d’études et d’enquêtes statistiques

 

Publication des données définitives : mai 2018. Il s’agit ici de premiers résultats susceptibles d’être révisés.