Conditions de vie, travail, emploi

Dix ans après les émeutes juvéniles de 2005 en France - rétrospective et perspectives

Le Service international pour la jeunesse de la République fédérale d’Allemagne a relayé les travaux de l’INJEP au sujet des émeutes de 2005, citant la revue Agora débats/jeunesses n°70 qui a consacré son dossier central à cette question, ainsi que l’interview de Régis Cortesero parue sur le site. Traduction : Céline Oudoire.

Depuis les années 80, les émeutes et les actes de violence de jeunes sont récurrents dans les banlieues françaises. Cependant, à l’automne 2005, en raison de leur durée et leur propagation, les troubles ont pris une ampleur inquiétante et ont ébranlé l’ensemble de la nation française.

L’évènement déclencheur fut la mort de deux jeunes ayant pris la fuite devant des policiers. La révolte dans les banlieues françaises a duré trois semaines, pendant lesquelles des affrontements violents entre jeunes et policiers ont eu lieu dans l’espace public. Durant cette période, près de 10 000 véhicules ont été brulés, des centaines de bâtiments officiels ont été détériorés, parmi lesquels établissements scolaires, gymnases, bureaux de poste, mairies et commissariats. A la suite de ces incidents, le gouvernement français a décrété l’état d’urgence, et ce pour la première fois depuis la guerre d’Algérie. Depuis 2005, de nombreux épisodes émeutiers ont eu lieu en France qui n’ont pas atteint la même ampleur, mais qui ont donné à voir la très grande propension à la violence des jeunes.

Dix ans après les évènements de 2005, le dossier de la revue Agora débats/jeunesses n° 70, « Les émeutes de 2005, dix ans après. Rétrospectives et analyses » s’intéresse aux conséquences de ces violences urbaines. Dans une interview, l’un des auteurs du dossier explique pourquoi l’automne 2005 a marqué un tournant dans l’histoire française, ce qui a changé depuis pour ces jeunes des quartiers défavorisés en périphérie des grandes villes, comment le politique a réagi et quels enseignements les jeunes eux-mêmes ont tirés de ces évènements.

En savoir +

Le dossier de la revue Agora débats/jeunesses n° 70, « Les émeutes de 2005, dix ans après. Rétrospectives et analyses » peut être commandé en ligne via notre boutique en ligne

 

Contenus associés

12 Juin 2018
-
Enquête ou sondage

Dans les quartiers de la politique de la ville, deux fois plus de jeunes ont quitté l’école et sont sans diplôme

"Dans les grands pôles urbains de Provence-Alpes-Côte d'Azur, 23 % des jeunes de 18 à 24 ans habitant un quartier prioritaire de la politique de la ville (QPV) ont quitté l’école et sont sans diplôme. Cette situation est deux fois moins fréquente en dehors de ces quartiers (10 %), y compris dans...
09 Mai 2018
-
Rapport d'étude, de recherche et d'évaluation

Les entreprises de l'économie sociale et solidaire dans les quartiers "politique de la ville". Etude statistique exploratoire

Les entreprises de l’ESS, à travers leur ancrage territorial, leur utilité sociale revendiquée, leur présence dans l’insertion par l’activité économique et la lutte contre l’exclusion, mais aussi des secteurs comme la médiation sociale, l’animation socio-culturelle, le sport etc. ont a priori un...