Participation, engagement, citoyenneté

Engagement, volontariat

« DÉFI jeunes » souhaite s'ouvrir à tous les publics

Selon elle, les raisons de cette absence sont multiples. « Le dossier de candidature est, de toute façon, difficile à remplir. Il requiert la maîtrise de l'écrit. De plus, le jeune doit pouvoir structurer son projet, mener une démarche de recherche de partenariat et établir un budget prévisionnel. Ce n'est pas rien. Pour certains, pousser la porte de la DDJS constitue déjà un premier obstacle à franchir », affirme-t-elle. Bien sûr, le candidat est accompagné par le correspondant « DÉFI jeunes » de la DDJS. Pour des points précis, il est même aidé par le réseau de relais que s'est constitué le correspondant. Par exemple, en Rhône-Alpes, la DDJS fait appel à une association de chefs d'entreprise retraités pour les aspects budgétaires. « L'on tend de plus en plus vers un dispositif où le correspondant devient un animateur d'un réseau d'aide à l'initiative des jeunes alors qu'avant, il faisait un travail de coaching très poussé », précise Christine Padovani, ancienne correspondante « DÉFI jeunes ». Elle souligne que malgré l'importance de l'accompagnement prévu, ce dernier reste néanmoins insuffisant pour certains jeunes.

Pour rendre accessible le dispositif à tous les jeunes, les correspondants ne peuvent intervenir seuls. « Ils doivent s'appuyer sur les animateurs qui travaillent dans les quartiers. Les jeunes ont besoin de référents de proximité. Il faut les aider à mieux comprendre ce qu'est “DÉFI jeunes”, ce que le dispositif peut apporter aux jeunes de leur secteur et comment ils peuvent l'utiliser avec eux. Pour cela, il s'avère nécessaire d'organiser des formations spécifiques destinées aux professionnels de terrain », explique Christine Padovani. Ainsi, tous les jeunes pourront bénéficier des avantages du dispositif en matière d'insertion professionnelle (création d'emploi, professionnalisation) et de développement personnel (capacités à s'informer et à structurer sa pensée, autonomie plus importante). « Les jeunes ayant participé à “DÉFI jeunes” apprécient d'être enfin écoutés ! Certains jeunes en difficulté en ont particulièrement besoin pour retrouver confiance en eux et se projeter dans l'avenir ! », affirme la chargée de mission.

Propos recueillis par Marie-Pierre Pernette (mai 2004)

Article extrait de la publication "Les cahiers de l'action", n°1, éditée par l'Injep

Défi jeunes sur Internet

Contenus associés

10 Novembre 2017

"La défiance vis-à-vis de la démocratie représentative ne se traduit pas par une distance vis-à-vis de l’idéal démocratique pour les jeunes"

Interview de Francine Labadie

Les prochaines Rencontres annuelles de l’INJEP se tiendront le 14 décembre au Conseil économique, social et environnemental sur le thème « Les nouvelles jeunesses de la démocratie : une revitalisation de la participation citoyenne ? ». Pour Francine Labadie, coordinatrice de l’observatoire et Relations internationales à l’INJEP, qui en assure le pilotage, la question démocratique est au cœur des innovations associatives et des pratiques politiques des jeunes.
14 Novembre 2017
-
Rapport d'étude, de recherche et d'évaluation

L'état (2017) de la pauvreté en France. Préjugés et cohésion sociale

Le rapport du Secours Catholique souligne, entre autre, [une perte d’autonomie des jeunes adultes, dont la décohabitation est plus tardive ainsi que la surreprésentation d'enfants âgés de moins de 20 ans dans les familles rencontrées par rapport à la répartition observée dans la population générale....
14 Novembre 2017
-
Évènement

30 novembre - 1er décembre 2017 : Parcours de jeunes : entre choix individuels et responsabilté collective... quel(s) accompagnement(s) ?"

La seconde édition des Journées d’études de "Jeunes en TTTrans" (transversalité, transitions, transformations) mettront les apports des chercheurs et les expériences des professionnels et des jeunes en perspective, partagés et discutés pour questionner le sens des parcours des jeunes et leur...
13 Novembre 2017
-
Rapport d'étude, de recherche et d'évaluation

Evaluer une action intensive pour l'insertion des jeunes : le cas du service militaire volontaire

Cette étude propose une évaluation du  Service Militaire Volontaire (SMV), programme d'accompagnement  et de formation mis en œuvre par l’armée depuis la fin 2015  et mis en place pour des jeunes sortant du système éducatif avec peu ou pas de diplôme. L’étude  met en évidence de nombreux autres...
09 Novembre 2017
-
Ouvrage / Note de lecture

Culture participative : une conversation sur la jeunesse, l'éducation et l'action dans un monde connecté

Avec les réseaux numériques, les jeunes deviennent acteurs des mondes connectés, multipliant les espaces de partage et les expériences culturelles participatives. Les trois universitaires réunis dans cet ouvrage analysent les pratiques et ouvrent des pistes de réflexion sur l'éducation, la culture...
20 Octobre 2017
-
Ouvrage / Note de lecture

Politiques sociales et violence symbolique : la situation des "NEET"

Enquête qualitative auprès des NEET. L'idée centrale de cette recherche consistait à considérer que ces personnes pouvaient mobiliser une attitude réflexive sur leur situation et leur trajectoire et que cette analyse pouvait mettre à jour des éléments du « flux de la vie » non pris en compte par la...