Conférences et rencontres

"Pratiques écologiques et éducation populaire : l’éducation qui vient"

Compte-rendu des "Rencontres 2016"

Plénière du 5 février 2016

Qui sont ces jeunes écologistes ?

Les pratiques écologiques sont liées aux politiques publiques, mais elles ne vont pas de soi ; elles exigent compétences et ressources pour pouvoir exercer des pressions sur le pouvoir politique afin qu’il mène des actions en faveur de l’environnement. En 2008, 3 % des Français adhéraient à une organisation environnementale, d’après Jean-Paul Bozonnet, 1 % d’entre eux y étaient bénévoles et les jeunes n’étaient pas plus présents que les autres générations. Leur propension à donner de l’argent en faveur de l’environnement est en revanche plus forte (60 % des 18-29 ans contre 44 % des 60 ans et plus). Qui sont ces jeunes écologistes ? Ce sont plutôt de jeunes diplômés, filles et garçons confondus, de l’enseignement supérieur, issus de grandes villes. Les jeunes actifs, eux, se préoccupent davantage de sujets économiques.

Même si les jeunes témoignent d’une certaine conscience écologique, leurs pratiques dans la sphère privée ne relèvent pas forcément de logiques environnementales. Elles dépendent aussi d’opportunités, de contraintes matérielles ou d’intérêts individuels. Ainsi, les jeunes utilisent autant, voire davantage les transports doux que le reste de la population, mais ils les délaissent aussi autant que leurs concitoyens lorsqu’ils possèdent une voiture. Les jeunes recyclent peu, ne recourent pas aux AMAP. La réduction de consommation d’eau et d’énergie est plus le fait des anciennes générations que des plus jeunes. Ces pratiques découlent aussi de notion de civisme, les jeunes étant moins enclins à obéir que les anciens.

Voir le dossier

Dossier : Comptes-rendus des "Rencontres 2016"

"Pratiques écologiques et éducation populaire : l'éducation qui vient"

L’INJEP et l'ALLISS se sont associés pour organiser les 4es rencontres de l’Observatoire « Pratiques écologiques et éducation populaire : l’éducation qui vient ». Elles se sont tenues le 5 février 2016, rassemblant plus de 300 personnes. Retrouvez dans ce dossier les comptes rendus des quatre ateliers qui ont séquencé ces rencontres ainsi qu’une restitution des plénières.

Contenus associés

10 Novembre 2017

"La défiance vis-à-vis de la démocratie représentative ne se traduit pas par une distance vis-à-vis de l’idéal démocratique pour les jeunes"

Interview de Francine Labadie

Les prochaines Rencontres annuelles de l’INJEP se tiendront le 14 décembre au Conseil économique, social et environnemental sur le thème « Les nouvelles jeunesses de la démocratie : une revitalisation de la participation citoyenne ? ». Pour Francine Labadie, coordinatrice de l’observatoire et Relations internationales à l’INJEP, qui en assure le pilotage, la question démocratique est au cœur des innovations associatives et des pratiques politiques des jeunes.
09 Novembre 2017
-
Bibliographie

Education populaire : Histoire - Octobre 2017

Mission Documentation - Centre de ressources INJEP, octobre 2017

Cette sélection bibliographique propose des références extraites de Télémaque, catalogue du fond documentaire de l’INJEP. Les références proposées ci-dessous sont consultables au centre de documentation de l’INJEP....
27 Octobre 2017
-
Note de synthèse

Vieillissement de la population : un processus qui touche aussi les quartiers prioritaires de la politique de la ville

"La population des -  [quartiers prioritaires de la politique de la ville] - QPV est très jeune, bien plus que celle de la France métropolitaine ; pour autant, la part de personnes âgées y est croissante. Ainsi, dans une centaine de ces quartiers, plus d’un habitant sur quatre a plus de 60 ans,...