Conférences et rencontres

"Pratiques écologiques et éducation populaire : l’éducation qui vient"

Compte-rendu des "Rencontres 2016"

Plénière du 5 février 2016

L’écologie : des représentations et des pratiques disparates qui questionnent les démarches éducatives

Au cours de la conférence introductive, Emmanuel Porte a rappelé que les acteurs de l’éducation populaire ont joué un rôle pionnier dans le développement d’actions sur le rapport à la nature. En parallèle, ces acteurs se sont professionnalisés et, dans une certaine mesure, institutionnalisés avec la scolarisation des pratiques. Cette évolution contradictoire mérite d’être questionnée au regard des enjeux que posent aujourd’hui les risques environnementaux ou les réfugiés écologiques. Elle nécessite aussi de s’intéresser aux postures et aux méthodes, car si les questions écologiques sont aujourd’hui dans toutes les têtes, elles ne transparaissent pas forcément dans toutes les pratiques. Les questions écologiques peuvent enfin marquer un rapprochement entre éducation formelle et non formelle par-delà les barrières institutionnelles, grâce à un partage des pratiques, à la fois écologiques et éducatives, qui pourrait forger à terme une citoyenneté écologique. Lionel Larqué a néanmoins relevé qu’au fil de la démarche de conceptualisation, d’expérimentation et d’évaluation, acteurs de terrain et chercheurs s’étaient éloignés. Ils doivent aujourd’hui converger à nouveau, dans le cadre de partenariats de long terme à l’image de celui de l’ALLISS et de l’INJEP, pour conforter le mouvement qui est à l’œuvre. Les problématiques analysées au cours de ces rencontres ne touchent pas uniquement les acteurs de l’éducation ; elles concernent aussi ceux de l’environnement, de la solidarité internationale, du numérique, des catégories qui doivent peut-être être déconstruites aujourd’hui.

 

Voir le dossier

Dossier : Comptes-rendus des "Rencontres 2016"

"Pratiques écologiques et éducation populaire : l'éducation qui vient"

L’INJEP et l'ALLISS se sont associés pour organiser les 4es rencontres de l’Observatoire « Pratiques écologiques et éducation populaire : l’éducation qui vient ». Elles se sont tenues le 5 février 2016, rassemblant plus de 300 personnes. Retrouvez dans ce dossier les comptes rendus des quatre ateliers qui ont séquencé ces rencontres ainsi qu’une restitution des plénières.

Contenus associés

10 Novembre 2017

"La défiance vis-à-vis de la démocratie représentative ne se traduit pas par une distance vis-à-vis de l’idéal démocratique pour les jeunes"

Interview de Francine Labadie

Les prochaines Rencontres annuelles de l’INJEP se tiendront le 14 décembre au Conseil économique, social et environnemental sur le thème « Les nouvelles jeunesses de la démocratie : une revitalisation de la participation citoyenne ? ». Pour Francine Labadie, coordinatrice de l’observatoire et Relations internationales à l’INJEP, qui en assure le pilotage, la question démocratique est au cœur des innovations associatives et des pratiques politiques des jeunes.
09 Novembre 2017
-
Bibliographie

Education populaire : Histoire - Octobre 2017

Mission Documentation - Centre de ressources INJEP, octobre 2017

Cette sélection bibliographique propose des références extraites de Télémaque, catalogue du fond documentaire de l’INJEP. Les références proposées ci-dessous sont consultables au centre de documentation de l’INJEP....
27 Octobre 2017
-
Note de synthèse

Vieillissement de la population : un processus qui touche aussi les quartiers prioritaires de la politique de la ville

"La population des -  [quartiers prioritaires de la politique de la ville] - QPV est très jeune, bien plus que celle de la France métropolitaine ; pour autant, la part de personnes âgées y est croissante. Ainsi, dans une centaine de ces quartiers, plus d’un habitant sur quatre a plus de 60 ans,...