Participation, engagement, citoyenneté

Engagement, volontariat

Comment valoriser les atouts et initiatives des jeunes par l'accompagnement individuel ?

Lors du denier colloque "Neujpro" (rencontres nationales des professionnels et élus de la jeunesse) organisé par le conseil général de l'Allier en octobre 2006, Thierry Crosnier1et Michel Cassé 2 sont intervenus sur le thème : comment valoriser les atouts et initiatives des jeunes par l'accompagnement individuel ?

Extraits de l'intervention de Michel Cassé :

L'intervenant a présenté un cadre éducatif de l'initiative des jeunes (et plus particulièrement des adolescents) et la valorisation possible par de l'accompagnement.

Michel Cassé propose quelques points de repères :

« La première chose qui nous semble importante, c'est que cet accompagnement permette d'acquérir des compétences sociales. Le parcours éducatif des adolescents passe par l'acquisition et l'exercice de compétences sociales.

(...)

En matière de prise d'initiatives individuelles et de participations collectives, il semble intéressant d'aborder au moins 3 compétences sociales.

- La première, c'est penser par soi-même. Cela semble évident, c'est la première chose qui nous donne notre qualité d'être humain, mais c'est aussi la première compétence pour être citoyen : être capable de se forger une opinion. Elle suppose de savoir s'informer, de comprendre et d'analyser des informations, de mettre des informations en perspective et d'y réfléchir en les confrontant à des valeurs. Ainsi, nos opinions ne seront pas seulement des apparences de savoirs, mais des opinions argumentées

- La deuxième compétence, c'est d'être soi-même dans la relation aux autres : capacité à exprimer son point de vue quand la majorité n'est pas en accord avec ce point de vue. Il nous semble que la démocratie se construit par la confrontation d'avis différents. Cette pratique est un apprentissage permanent qui permet d'apprendre à distinguer ce qui s'inscrit dans le registre des sensations et dans celui des opinions, de reconnaître des facteurs qui peuvent influencer volontairement ou involontairement nos attitudes, d'apprendre à gérer ses émotions, d'apprendre l'autonomie par rapport à ceux qui ont le savoir, et de passer de références externes, l'avis des autres par exemple, à des références internes, les opinions construites et argumentées, et bien sûr, pouvoir prendre des initiatives.

Tenir à ses idées n'empêche pas de se réinterroger, notre action d'éducateur sera là fondamentale. Il faut être capable de remettre en question son point de vue, ce qui nécessite d'apprendre à être à l'écoute, à reformuler, à prendre de la distance, à savoir dissocier différents registres. Nous nous rendons compte que dans la relation aux jeunes adolescents, ce n'est pas toujours évident. Ces compétences permettent l'acquisition d'un certain nombre d'aptitudes à la communication et à la vie avec d'autres, mais aussi proposer des hypothèses et des analyses argumentées, explorer des hypothèses, des alternatives, être créatif et savoir interpeller les adultes.

- La troisième compétence, je l'ai appelée « agir avec les autres ». Dans les contextes d'accompagnement dont on va parler tout à l'heure, c'est souvent être dans l'action, mais aussi dans le débat. En matière de débat, cette compétence doit permettre de distinguer pour les jeunes adolescents, les différents niveaux de débats, savoir si on se situe dans un débat argumentaire, d'opinions, scientifique, philosophique ou dans une régulation de groupe nécessaire à la réalisation de tout projet. « Agir avec les autres » c'est également savoir participer à la prise de décision et à son évaluation, apprendre à formaliser les décisions, les poser, les fixer, pour en faire des références, apprendre à analyser leurs effets, et s'entraîner au contrôle démocratique.

Contenus associés

11 Septembre 2018
-
Enquête ou sondage

Engagements citoyens des lycéens

Le système scolaire français est un des rares systèmes européens à développer un ensemble d’instruments concourant à l'éducation à la citoyenneté. Cette enquête nationale inédite du Conseil national d'évaluation du système scolaire, CNESCO, se propose de mieux connaître l'état des connaissances sur...
16 Novembre 2018

L'intervention sociale en milieu rural : des approches, des moyens et des méthodes spécifiques ? [Dossier]

Les recompositions démographiques et socio-spatiales transforment les espaces de vie. Bon nombre de travailleurs sociaux estiment être confrontés à une mutation des publics et des problèmes nouveaux.Le numéro de septembre de Vie sociale s'intéresse à l'intervention sociale conduite dans les communes...
06 Novembre 2018
-
Ouvrage / Note de lecture

La jeunesse dans tous ses Etats

 Les réponses que peut apporter l'État, par rapport aux manifestations de jeunes, sont donc cruciales au risque de faire émerger une « génération sacrifiée », pouvant également remettre en cause la légitimité des gouvernements et des systèmes démocratiques....
17 Octobre 2018
-
Texte législatif ou règlementaire

Composition du Gouvernement

Le décret du 16 octobre 2018 est relatif à la nouvelle composition du Gouvernement, avec notamment la nomination de M. Gabriel Attal, secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'éducation nationale et de la jeunesse....
16 Octobre 2018
-
Article de presse / Revue de presse

« Le paysage associatif se transforme nettement »

Le monde des associations reste un corps social divers et actif, malgré le manque de diversité dans leur composition sociale et la baisse des financements publics, expliquent Hugues Sibille, président ed la Fondation du Crédit Coopératif, président du Think tank Labo de l'ESS,  et Viviane...
16 Octobre 2018
-
Rapport d'étude, de recherche et d'évaluation

La citoyenneté. Être (un) citoyen aujourd’hui

"Cette étude  analyse l'ensemble des ressorts contemporains de la citoyenneté, dans son champ national mais aussi local et européen. Elle en souligne bien sûr les dimensions juridiques et institutionnelles, en analysant les évolutions du statut du citoyen ébranlé par la crise de confiance dont...