Participation, engagement, citoyenneté

Vie associative, économie sociale et solidaire

4es rencontres de l’Observatoire : "Pratiques écologiques et éducation populaire : l’éducation qui vient "

Atelier " Territoires éducatifs et écologiques "

Les limites du libre-accès

« Jusqu’où peut-on développer sans se heurter au secret industriel ? » s’est interrogé Olivier Sigaut. Laisser libre-accès aux programmes peut soulever des problèmes de sécurité importants, voire toucher au secret-défense. Mais ne va-t-on pas aussi trop loin aujourd’hui dans le développement des technologies ? C’est ce que pense Yoann Duriaux qui, appuyant le mouvement d’insurrection à l’œuvre aujourd’hui dans plusieurs pays du monde et soutenu par de grands groupes internationaux, a rappelé que Bill Gates lui-même s’inquiète de l’émergence des villes connectées.

La documentation est un souci partagé par le Collectif des associations citoyennes, représenté par Julie Babaammi de Sousa. Les actions engagées sont aujourd’hui nombreuses, mais elles ne suffisent pas au regard des enjeux. Les acteurs doivent se rencontrer, échanger des idées, des méthodes, des outils. C’est le positionnement que défend le Collectif. Il ne s’agit pas de « réinventer l’eau chaude », mais « d’appréhender les pratiques développées sur un territoire », de conduire une approche « pluridimensionnelle », en se gardant de tout discours moraliste,en aidant tous ceux qui éprouvent l’envie de s’engager dans des actions en faveur de l’environnement. Le Collectif a ainsi élaboré un guide en cinq chapitres reprenant successivement les préoccupations individuelles avec la proposition d’une boîte à outils, les approches collectives en faveur du bien vivre ensemble, les aspects sociaux pour dépasser le strict cadre du territoire, les actions de sensibilisation, les outils et références identifiés à partir des rencontres et sur internet. Au guide papier s’ajoute un site internet dédié à ces questions. Lionel Larqué a confirmé ce besoin de documentation et la nécessité, avant d’engager de nouvelles pratiques, de contrôler celles qui ont été mises en œuvre précédemment.

Dépasser les frontières des territoires

Les FabLabs, les tiers-lieux le montrent : les frontières du territoire évoluent. De la même manière, un territoire ne se limite plus à une ville ou une région, comme l’a rappelé Olivier Kaba, représentant du Forum des organisations de solidarité internationale issues des migrations. L’identité de chacun se construit sur un périmètre plus vaste que le territoire, en particulier pour les jeunes issus issus de l’immigration sub-saharienne comme l’a démontré une étude récente qui tente d’établir les liens entre immigration et gestion des ressources naturelles réalisée pour le compte du Forim et de la Fondation Nicolas Hulot pour la nature et les droits de l’homme. Si la génération des primo-arrivants  continue à agir en faveur des pays d’origine elles n’ont pas moins rompu avec les pratiques traditionnelles de solidarité. Des nouvelles pratiques à prendre en compte à l’heure où, comme l’a souligné Olivier Kaba, les transferts de capitaux de l’immigration sub-saharienne sont trois fois plus importants que ceux provenant des aides publiques. Les échanges, en matière de solidarité internationale, doivent, dès lors, se concevoir dans une logique de « double espace », mêlant territoires « intérieurs » et « extérieurs », en particulier dans le domaine de l’environnement où les pratiques et les enjeux sont globaux. L’absence d’élus locaux durant ce débat a pu surprendre. Elle témoigne néanmoins de la difficulté, soulignée par Lionel Larqué, qu’éprouvent les associations à nouer des liens dans la durée avec les décideurs politiques. Yoann Duriaux a quant à lui regretté que les élus soient devenus des gestionnaires qui prennent des décisions en n’écoutant que les techniciens et qui campent sur des modèles institutionnels devenus inadaptés. Position nuancée par Dominique Gillot qui a fait valoir, que certains élus se plaçaient dans une position d’écoute des acteurs, invitant les associations à ne pas les décourager.

 

Document rédigé par la société Ubiqus – Tél. : 01.44.14.15.16 – http://www.ubiqus.frinfofrance@ubiqus.com

Photos Nicolas Thouvenin 

 

En savoir + 

Séminaire « Pratiques écologiques et éducatives »

Séminaire préparatoire aux 4es Rencontres de l’Observatoire organisées par l’INJEP et la Plateforme nationale ALLISS – 8 décembre 2015

« Transformer les métiers de la médiation scientifique »

Synthèse de l’atelier du mercredi 7 janvier 2015 du colloque- forum« Réinventer l’alliance sciences société » - Paris, Espace Pierre Cardin – 7/9 janvier 2015

« Les intermédiations recherche-société : nouveaux rôles, nouvelles fonctions, nouveaux métiers ? »

Synthèse de l’atelier du mercredi 7 janvier 2015 du colloqueforum « Réinventer l’alliance sciences société » - Paris, Espace Pierre Cardin – 7/9 janvier 2015

Innovations pédagogiques dans le supérieur : chasse gardée, marchepied ou hacking créatifs ?

Synthèse de l’atelier du jeudi 8 janvier 2015 du colloque-forum. « Réinventer l’alliance sciences société » - Paris, Espace Pierre Cardin – 7/9 janvier 2015

Voir le dossier

Dossier : Comptes-rendus des "Rencontres 2016"

"Pratiques écologiques et éducation populaire : l'éducation qui vient"

L’INJEP et l'ALLISS se sont associés pour organiser les 4es rencontres de l’Observatoire « Pratiques écologiques et éducation populaire : l’éducation qui vient ». Elles se sont tenues le 5 février 2016, rassemblant plus de 300 personnes. Retrouvez dans ce dossier les comptes rendus des quatre ateliers qui ont séquencé ces rencontres ainsi qu’une restitution des plénières.

Contenus associés

03 Décembre 2018
-
Texte législatif ou règlementaire

Ouverture de concours CEPJ pour 2019

L'arrêté du 30 novembre 2018 autorise au titre de l'année 2019 l'ouverture de concours externe, interne et du troisième concours pour le recrutement de conseillers d'éducation populaire et de jeunesse. Est autorisée, l'ouverture de concours externe, interne et du troisième concours pour le...
20 Novembre 2018
-
Enquête ou sondage

Les associations : état des lieux et évolutions – Vers quel secteur associatif demain ? Poids, ressources, bénévolat, emploi salarié, profil des dirigeants

Nombre croissant des petites associations, concentration des grandes structures, baisse des financements publics, autant d’éléments qui permettent de suivre l’évolution du secteur associatif entre 2011 et 2017 dans cette brochure qui présente les principaux chiffres du secteur. L'INJEP est...
16 Octobre 2018
-
Article de presse / Revue de presse

« Le paysage associatif se transforme nettement »

Le monde des associations reste un corps social divers et actif, malgré le manque de diversité dans leur composition sociale et la baisse des financements publics, expliquent Hugues Sibille, président ed la Fondation du Crédit Coopératif, président du Think tank Labo de l'ESS,  et Viviane...