Conférences et rencontres

4es rencontres de l’Observatoire « Pratiques écologiques et éducation populaire : l’éducation qui vient »

Atelier « Partage et croisement des savoirs »

Faire dialoguer trois types de savoirs

À côté de ce savoir descendant apparaissent des pratiques de croisement des savoirs, à l’instar de celles développées par ATD Quart Monde. Le mouvement de lutte contre l’extrême pauvreté s’attache en effet à valoriser l’expérience et le savoir des personnes en situation de précarité pour contribuer aux changements de société. Selon Patrick Brun, représentant du mouvement, cette démarche marque la rencontre de trois types de savoirs : les savoirs d’expérience, les savoirs des experts et les savoirs d’action, qu’il faut faire dialoguer pour développer une démarche de co-construction.

Ce croisement des savoirs n’est pas encore mis en œuvre dans le domaine de l’écologie, mais il s’est développé dans le domaine social. En 2008, une grande action a ainsi été menée sur 21 sites pour favoriser l’intégration des familles dans l’activité de l’école. Il s’agissait de réinsérer les parents exclus de la communauté éducative des parents et des enseignants. Intitulée « Parents solidaires » cette action d’ATD Quart Monde a permis d’identifier les savoirs des trois groupes qui forment la communauté éducative : les enseignants, les parents dits « inclus » et les parents « exclus ». La confrontation permet à chacun d’accéder au savoir de l’autre.

Elle offre également une occasion unique de prendre conscience qu’un même terme peut prendre une acception différente selon le groupe considéré. Si pour les parents exclus, la réussite scolaire consiste à savoir lire, écrire et compter, elle doit, pour les parents inclus, permettre à l’enfant de s’épanouir à l’école. Il faut dépasser les représentations des uns et des autres afin de trouver les moyens de mieux collaborer dans « une démarche de résolution des conflits en même temps qu’une démarche de savoir ». La méthode qui consiste à croiser des savoirs forgés dans l’expérience de chacun contribue à appréhender de manière « écologique » (environnement, social, économie, etc.) le monde avec une visée de transformation sociale.

Voir le dossier

Dossier : Comptes-rendus des "Rencontres 2016"

"Pratiques écologiques et éducation populaire : l'éducation qui vient"

L’INJEP et l'ALLISS se sont associés pour organiser les 4es rencontres de l’Observatoire « Pratiques écologiques et éducation populaire : l’éducation qui vient ». Elles se sont tenues le 5 février 2016, rassemblant plus de 300 personnes. Retrouvez dans ce dossier les comptes rendus des quatre ateliers qui ont séquencé ces rencontres ainsi qu’une restitution des plénières.

Contenus associés

12 Juin 2018
-
Rapport d'étude, de recherche et d'évaluation

Étude sur l’impact d’internet et des médias sociaux sur la participation des jeunes et le travail de jeunesse

"Ce résumé exécutif synthétise brièvement les principales conclusions d'une étude qui explore comment Internet et les médias sociaux influencent la citoyenneté active des jeunes et leur participation aux sphères publiques des sociétés démocratiques et, aussi, comment ceux qui travaillent avec eux,...
02 Mai 2018
-
Ouvrage / Note de lecture

Zadig après l'école : pourquoi les décrocheurs scolaires raccrochent-ils ?

La lutte contre le décrochage scolaire appelle une forte mobilisation d'acteurs oeuvrant dans différents champs : l'école, la prévention spécialisée, la mission locale, l'animation socio-culturelle, etc. Les moyens mis en oeuvre sont à la hauteur des enjeux politiques et économiques du problème....