Cohésion sociale, famille, solidarité

Protection de la jeunesse

7e rapport annuel de l'ONED remis au Gouvernement et au Parlement

Observatoire national de l'enfance en danger (Oned), mars 2012, 86 p.

Dans son 7e rapport annuel remis à la ministre des Solidarités et de la Cohésion sociale, l'Oned indique que, au 31 décembre 2009, 271 500 mineurs ont été pris en charge au titre de le protection de l'enfance, pour la France entière ; Et 21 200 jeunes majeurs ont été concernés par une mesure de prise en charge, soit un taux de 8,5 pour 1 000 des 18-21 ans.

Source : Actualités sociales hebdomadaires, n°2752, 23 mars 2012

Lire le document

Contenus associés

11 Décembre 2018
-
Texte législatif ou règlementaire

Prévention et lutte contre les violences faites aux femmes

L'instruction traite de la prévention et de la lutte contre les violences faites aux femmes. L'objet de cette instruction est d'informer les préfets de la mise en place à compter du 27 novembre 2018 du portail de signalement en ligne des violences sexuelles et sexistes qui permettra aux victimes...
10 Décembre 2018
-
Texte législatif ou règlementaire

Prise en charge des mineurs non accompagnés confiés à l'aide sociale à l'enfance sur décision de justice et pris en charge au 31 décembre 2017

L'arrêté du 3 décembre 2018 modifie l'arrêté du 23 juillet 2018 fixant le montant du financement exceptionnel de l'Etat pour la prise en charge des mineurs non accompagnés confiés à l'aide sociale à l'enfance sur décision de justice et pris en charge au 31 décembre 2017....
20 Novembre 2018
-
Article de presse / Revue de presse

Mineurs non accompagnés : les départements se disent dépassés

Les départements, dont dépend la protection de l'enfance, estiment ne pas avoir les moyens financiers d'organiser la prise en charge des mineurs isolés. Pour les associations, ces adolescents payent une politique de «non-accueil» qui dépasse le cadre départemental....
05 Novembre 2018
-
Texte législatif ou règlementaire

Prise en charge éducative des mineurs radicalisés ou en danger de radicalisation violente

La note du 1er août 2018 concerne la prise en charge éducative des mineurs radicalisés ou en danger de radicalisation violente. Elle abroge et remplace la note du 10 février 2017. Elle vise à apporter des éléments de doctrine aux professionnels habilités de la protection judiciaire de la jeunesse...