Cohésion sociale, famille, solidarité

Vulnérabilités

25 ans d'action sociale dans les finances départementales. Synthèses et analyses

Assemblée des Départements de France, Dexia Crédit Local, l'Observatoire SFL-FORUM, avril 2012, 76 p.

Dexia Crédit local, en partenariat avec l'Assemblée des départements de France, détaille dans une étude chacun des domaines d'intervention des conseils généraux en matière d'action sociale : la gestion du RSA/RMI, l'aide aux personnes âgées, à la famille, à l'enfance et aux handicapés

Dexia Crédit Local a publié le 24 avril 2012, en partenariat avec l'Assemblée des Départements de France et avec l'appui de SFL-Forum, une étude analysant l'évolution de 25 ans d'action sociale dans les finances des départements.

03/05/12 - La banque Dexia Crédit local, en partenariat avec l'Assemblée des départements de France, détaille dans une étude publiée le 24 avril 2012 les dépenses de chacun des quatre grands domaines d'intervention des conseils généraux en matière d'action sociale : la gestion du RSA, l'aide aux personnes âgées, à la famille et à l'enfance, aux handicapés. La seconde partie analyse l'évolution de ces dépenses dans les finances des départements entre 1985 et 2010. Les données présentées dans ce document portent sur l'ensemble des départements hors Paris. En engageant une dépense de 29,1 milliards d'euros en 2010, soit 472 euros par habitant et 57 % de leurs budgets de fonctionnement, les départements assument l'essentiel des charges liées à l'action sociale en France. Mais les disparités départementales restent très fortes. Confrontés à des réalités socio-économiques très différentes, les départements consacrent à l'aide sociale des montant s'échelonnant de 324 euros à 901 euros par personne, soit un rapport variant du simple au triple. En 25 ans, les dépenses d'action sociale ont quasiment quintuplé en valeur. Leur poids dans les budgets départementaux s'est également accru passant de 50 % des dépenses de fonctionnement en 1986 à 57 % aujourd'hui. Évoluant en moyenne et en valeur de + 6,3 % par an, les dépenses d'action sociale ont fortement progressé depuis les premières lois de décentralisation, au gré des réformes législatives, de la mise en place de nouvelles prestations et de la conjoncture économique.

Lire l'étude

Contenus associés

20 Octobre 2017
-
Ouvrage / Note de lecture

Politiques sociales et violence symbolique : la situation des "NEET"

Enquête qualitative auprès des NEET. L'idée centrale de cette recherche consistait à considérer que ces personnes pouvaient mobiliser une attitude réflexive sur leur situation et leur trajectoire et que cette analyse pouvait mettre à jour des éléments du « flux de la vie » non pris en compte par la...